POLLUTION AIR ARZF PRECISE


Suite à l’article Midi Libre paru le  21 Mai 2017 dont vous trouverez  copie en annexe, ARZF tient a préciser sa position concernant la pollution de l’air sur Frontignan. Pour ce faire, veuillez trouvez ci-dessous le communiqué adressé à la presse ce jour 29 Mai 2017.

ARZF 29.05.2017

Pollution de l’air : Des précisions utiles

 

Dans l’édition du dimanche 21 mai de Midi Libre, sous le titre : « Pierre Bouldoire répond à ARZF : pas de conclusion hâtive » ; on écrit que notre association aurait émis des doutes « sur la responsabilité des tests de dépollution (…) sur la friche de la Mobil quant à la contamination de l’air révélée par les analyses du laboratoire indépendant Analityka ».

Ceci n’est pas exact. ARZF attend que toute la lumière soit faite sur les résultats des analyses conduites aussi bien par Analytika que par Air LR autour de ces tests.

Notre association attend également que soient rendues publiques les conclusions du cabinet EODD mandaté par la Ville pour faire une analyse critique de tous les rapports d’expertises.

ARZF se félicite enfin du combat que livrent le Maire et ses équipes pour imposer à Exxon Mobil des mesures draconiennes sur le chantier de dépollution.

Mais notre association souhaite aussi que l’on réponde enfin aux inquiétudes soulevées par le directeur d’Analytika (Midi Libre du 3 février) et que les responsabilités soient prises.

Il évoquait alors la présence, dans l’air de Frontignan, de contaminants d’origine industrielle, en dehors de toute activité sur le chantier de la Mobil. Les premiers résultats des analyses d’Air LR mettent également en évidence l’existence d’une source de contamination autre que celle du chantier.

Demander des explications sur l’origine et la gravité de cette contamination ne revient pas à émettre des doutes sur d’éventuelles pollutions liées au chantier de la Mobil. « Lorsque le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt », dit un proverbe chinois. La dépollution à haut risque des terrains de la Mobil ne doit pas détourner notre attention des autres sources de contamination de l’air. ARZF y veillera.

Article midi libre 21 05

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *