LE SITE GDH-BP


GDHLe dépôt GDH-BP est un site industriel de 70 hectares, classé Seveso haut, et situé dans une zone d’urbanisation en plein essor. 

LIRE L’ARTICLE SUR L’HISTOIRE DU SITE GDH

Il comprend 36 bacs, dont 24 bacs d’essence représentant environ 1 million de m3 stockés, ce qui en fait un des plus gros dépôts de France

Un dépôt pétrolier présente plusieurs risques

Un risque d’incendie et d’explosion.

Les plus fréquents sont les feux de cuvette, le boil over et les UVCE

Les feux de cuvette : consécutifs à une rupture de canalisation, ou d’une cuve ; les liquides inflammables occupent la cuvette de rétention et le risque d’inflammation est majeur. L’énergie thermique énorme dégagée en cas de feux de cuvette peut entrainer des incendies secondaires

Le boil over : Du fait de sa densité plus lourde, de l’eau peut s’accumuler au fond d’une cuve (eau de pluie, condensation…) Si la cuve est prise dans un incendie (feu de cuvette par exemple), l’eau entre en ébullition et entraine les hydrocarbures par une poussée de vapeur au dessus du bac. La totalité s’enflamme alors en explosant. Dans ce cas-là, les secours ont en général le temps d’évacuer les riverains. C’est une cinétique lente

Les UVCE : On rentre dans le domaine des cinétiques rapides. UVCE signifie Unconfined Vapour Cloud Explosion, ou explosion de nuage en milieu confiné.

Au départ, il y a rejet dans l’atmosphère d’un liquide inflammable volatil, qui peut se faire par évaporation. Ce rejet se mélange avec l’oxygène de l’air. En présence d’une source d’allumage, il y a inflammation, puis propagation du front de flamme. Ce front de flamme, associé à l’expansion des gaz brûlés , agit à la manière d’un piston sur le mélange combustible environnant et va créer une onde de pression aérienne. Cette onde de pression peut dans le rayon défini par le PPRT , au pire, arracher les toitures des maisons et de toute façon souffler les fenêtres non préparées

Par ailleurs, le front de flamme est mortel pour les personnels se trouvant sur le site

Un risque de pollution des eaux et du sol

Ce risque n’est pas, à notre connaissance évoqué et pris en compte dans le PPRT

En cas d’absence d’étanchéité des cuvettes de rétention, de défaut de résistance à l’effet de vague (en cas d’explosion de cuve), ou d’instabilité au feu des murets ou merlons, les hydrocarbures pollueront de façon durable le sous-sol et tout l’écosystème des étangs, entrainant des conséquences environnementales et économiques durables pour la commune

Un risque d’émission de COV

Les opérations de chargement et de déchargement sont à l’origine du rejet de vapeurs d’hydrocarbures, les Composés Organiques Volatils, qui sont dangereux pour la santé et de plus précurseurs de l’ozone

 

L’industriel nous a assuré lors de la première réunion publique du 30 novembre 2010 de la sécurité du site lié à son POI (Plan d’Organisation Inerne)

Toutes ces sociétés avaient un POI…

Raffinerie d’AMOCO (Milford Haven GB -1983)

6a0134896e9675970c014e5fcb410f970c

Raffinerie d’Orion USA 2001

6a0134896e9675970c0147e3263912970b

Depôt de carburant de Buncefield (GB 2005)

6a0134896e9675970c014e5fcb41e2970c

 Terminal de stockage de Skikda (Algérie 2005)

6a0134896e9675970c014e5fcb421f970c