Dépollution du site d’Exxon Mobil


Le 28 février à 09h30, une réunion a eu lieu sur la friche industrielle polluée, anciennement propriété d’Exxon Mobil.

Le but de la réunion qui réunissait la municipalité, la DREAL, les représentants d’Exxon Mobil et ARZF, était de connaître les procédés de dépollution qui allaient être testés sur le site.

La DREAL a demandé à ESSO d’expérimenter des procédés de dépollution de la nappe phréatique et de lui en rendre compte exclusivement.

Le premier procédé proposé consiste en une collecte en continu sur bande oléophile en surface de la nappe d’eau sur une tranchée de 30m sur 3 m. Le procédé permetrait de récupérer sur cette surface 200 litres en 1 mois?

Le deuxième procédé consisterait à pomper l’eau et les polluants sur différents points du site. Les hydrocarbures sont séparés de l’eau qui après passage sur charbon actif est rejetée dans la nappe.

Les travaux sont difficiles car toutes les bases en béton, les canalisations les égouts…sont restés en place. De plus Exxon ne dispose pas des plans des anciennes installations et travaille à partir d’anciennes photos aériennes pour le repérage…

A 2 endroits, des pyralènes (PCB)ont été identifiés

Pour nos 3 représentants sur place l’accueil a été cordial et les réponses ont été jugées claires et techniques

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *