Compte-rendu de l’assemblée générale ARZF du 15 mars 2013


Logo-ARZF

Frontignan le 19 mars 2013

 

 

Compte rendu l’ Assemblée Générale Ordinaire

 

Comme prévu notre assemblée Générale a eu lieu le vendredi 15 mars à 18 h30, salle Voltaire (parc Victor Hugo) à Frontignan. L’ensemble des adhérents ayant été convoqué, comme le prévoit les statuts, quinze jours avant cette date.

 

Une cinquantaine d’adhérents s’étaient déplacés. Le quota des présents étant atteint, l’Assemblée Générale a pu se dérouler conformément aux dispositions statutaires.

 

Après avoir souhaité la bienvenue et remercié les personnes présentes, le secrétaire ouvre la séance et renouvelle la reconnaissance des membres du conseil d’administration à Jean-Christophe Calmes et Georges Forner qui ont été à l’origine de la création de cette association.

Francis Herrera poursuit en indiquant l’importance de ce moment pour une association où les adhérents sont informés de son activité, prennent les décisions nécessaires à son organisation et à son fonctionnement de façon démocratique et statuts sur son activité et ses orientations.

 

Le secrétaire passe ensuite la parole au Président pour son rapport moral.

 

Rapport moral du Président

Le Président entame son rapport moral axé particulièrement sur les avancées du PPRT et plus particulièrement sur les résultats des calculs de risques.

Réalisés par l’organisme d’état ITNERIS et le bureau d’étude TECHNIP ces résultats ont été communiqués lors de la réunion publique du 7 février dernier.

Jean-Christophe Calmes présente notamment un comparatif entre  la zone de sécurité initiale et celle qui devrait être adoptée en fin d’année et qui exclue la totalité des habitations (sauf une habitation trop proche du site). Il apporte ensuite les explications nécessaires à la compréhension du nouveau mode de calcul basé sur les réactions d’explosions multi-énergies et sur les nouvelles configurations du site qui devraient être retenues et qui permettront d’améliorer la sécurité du dépôt.

Il insiste sur le fait que ARZF ne possède pas les compétences techniques pour remettre en cause les propositions de GDH, validée par TECHNIP et confirmée par une nouvelle analyse faite par INERIS.

Au vu de ces éléments, l’association considère donc que la diminution du volume d’essence et les nouvelles configurations de stockage  permettent d’atteindre un niveau de risque acceptable. Il demande par contre une grande vigilance dans la surveillance de l’application des nouvelles méthodes de maîtrise des risques (MMR)

(voir diaporama)

 

Pour conclure, Jean-Christophe Calmes souligne le travail réalisé par le personnel de la Mairie chargé de ce dossier et la force de négociation du Maire, qui ont permis, depuis le début, d’apporter un soutien technique efficace à l’association et arriver ainsi aux conclusions positives qui se profilent pour ce PPRT.

 

Il Passe ensuite la parole aux responsables des commissions.

 

Commission Technique

Christian Dangleterre responsable de cette commission fait un point sur les activités de celle-ci ainsi que sur la participation de cette commission dans diverses instances de surveillance.

Il évoque notamment les odeurs d’hydrocarbure en provenance du site GDH et indique que celles-ci nuisent à la santé et font courir un risque à la population environnante. Il rappelle également l’incident qui s’est produit cet été où un mélange de fioul et d’essence avait été livré à des particuliers. Cet incident démontre les possibilités de non maîtrise des risques à la source.

Il aborde également la problématique des COV et des nuisances olfactives sur Frontignan et sur le secteur de La Peyrade.

(voir annexe 1)

 

Commission Action

Gérard Chaput, animateur de cette commission, donne un aperçu des actions menées. Il fait état des opérations de promotion de l’association qui ont eu lieu à plusieurs reprises dans les quartiers impactés par le PPRT et sur le marché du samedi matin pour sensibiliser et mobiliser les habitants. Il indique que des actions ciblées sont menées dans le but  de construire avec tous les intervenants, dans le cadre du PPRT, une culture du risque et de sensibiliser au risque potentiel orientées autour de la prévention. Au final, Gérard Chaput souligne la Coordination Nationale qui existe avec les autres associations confrontées aux mêmes problématiques.

(voir annexe 2)

 

Commission Information

Francis Herrera, rappelle les objectifs et l’activité de cette commission. Comme son nom l’indique, elle contribue à l’information des adhérents à chaque fois que cela est nécessaire pour leur permettre de suivre les avancées des différents évènements. Elle arrive en complément à la commission action pour lui fournir les documents d’information dont elle a besoin.

 

Rapport financier

René Casses, trésorier,  intervient ensuite pour présenter le bilan financier de l’association (voir annexe 3)

Au vu des comptes présentés, largement positifs, il indique qu’un compte épargne a été ouvert afin de mettre une partie des fonds de côté pour être utilisés à d’éventuels frais de justice.

 

Approbation des Rapports moral et financier

Le vice Président, Georges Forner invite les adhérents à jour de leurs cotisations à se prononcer sur ces rapports et sur le quitus aux administrateurs.

 

  • L’unanimité des votes est obtenue sur les rapports moral et financier ainsi que sur le quitus aux administrateurs.

 

Le Président remercie l’assemblée pour leur confiance renouvelée ainsi que  les administrateurs pour leur implication dans les dossiers suivis par l’association.

 

Renouvellement des mandats des Administrateurs.

Francis Herrera fait état des démissions d’obligation statutaire. Il rappelle que cette procédure de fait, permet le fonctionnement démocratique de l’association afin de laisser la place à d’éventuelles nouvelles candidatures.

Tirés au sort, lors d’une réunion de bureau, les membres sortants sont les suivants :

–      Madame Jacqueline Marie,

–      Monsieur Jean-Christophe Calmes,

–      Monsieur Georges Forner,

–      Monsieur Philippe Boistard,

–      Monsieur René Casses,

–      Monsieur Robert Tant,

 

À ce jour aucune candidature émise par courrier ou courriel n’étant parvenue de la part des adhérents, le bureau sollicite ensuite l’assemblée pour des candidatures spontanées.

Sans proposition des personnes présentes, Francis Herrera indique, qu’il a reçu par courriel les candidatures des membres sortants cités plus haut, et les soumet au vote.

 

  • A la suite de ce vote, les membres sortants sont tous reconduits dans leur fonction d’administrateur à l’unanimité des adhérents présents pour une période de deux ans.

A ce moment, le Président indique  qu’il  reconduit sa candidature de membre du conseil d’administration et de Président, jusqu’à la prochaine Assemblée Générale tenant sa promesse de prolonger son mandat jusqu’à ce que le PPRT soit promulgué.

Les membres du bureau proposent un moment d’entretien avec les personnes présentes. Quelques questions sont émises dont celles concernant les nuisances olfactives et notamment celles des quartiers de La Peyrade.

Madame Léon adjointe au Maire intervient pour exprimer au nom de la municipalité, le travail réalisé et la forte implication de l’association dans ce dossier.

Pour conclure, le Président remercie Madame Léon adjointe au Maire de sa présence ainsi que l’assemblée pour leur participation, et les invite à se retrouver près du buffet pour un apéritif convivial.

Le secrétaire

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *