Commisions de suivi site de l’UVE de Séte du 20 septembre


La commission de Suivi de Site (CSS) relative à l’Unité de Valorisation Energétique (UVE) a pour objet de :

 

– Créer un cadre d’échanges et d’informations sur les actions menées par les exploitants de l’installation en vue de prévenir les risques d’atteinte aux intérêts protégés par le code de l’environnement,

– Suivre l’activité de l’installation classée,

– Promouvoir l’information du public.

 

Cette commission est composée des représentants des services de l’Etat, de l’exploitant, des salariés de l’installation, des collectivités territoriales et des associations de protection de l’environnement concernées, dont ARZF.

 

Au cours de la réunion du 20 septembre, les sujets suivants ont été abordés :

 

– Bilan de l’exploitation 2012 : travaux d’amélioration réalisés, problèmes rencontrés, arrêt partiel ou total programmé, production de vapeur, gestion des déchets produits, suivi environnemental des retombées atmosphériques.

– Bilan de l’action de l’inspection des installations classées : inspections planifiées, inspections spontanées, inspections déléguées aux laboratoires spécialisés et analyse de tous les résultats générés. Evolutions probables de la législation.

– Réponses aux questions écrites et questions ouvertes : échanges principalement consacrés à l’installation très récente de nouveaux filtres sensés augmenter la productivité et l’efficacité de l’installation.

 

Il a été noté que :

 

– Cette usine a reçu, en 2012, 44 704 tonnes de déchets en provenance de Sète, Balaruc les bains, Balaruc le vieux, Frontignan, Vic la gardiole, Mireval, Gigean et Marseillant, ainsi que 1860 tonnes de boues de matière sèche de la station d’épuration voisine.

– Les rejets dans l’atmosphère, au vu des diverses campagnes de mesures, sont conformes aux normes imposées par la règlementation.

– Les démarches de l’exploitant montrent une recherche permanente de l’amélioration des processus de traitements au travers d’un partenariat dynamique avec ses fournisseurs.

Jean Louis Collignon

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *