Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “COMMISSION DE SUIVI DE SITE G D H 2017

  • Christian Marquant

    J’ai assisté à cette commission en tant que suppléant du président de l’association Gérard Chaput.
    J’ai consigné ci dessous les impressions très synthétiques d’un néophyte en la matière.

    Avis général du mode opératoire de cette réunion :

    Pour un néophyte la pièce semble jouée d’avance. Les convives, bien qu’indispensables au plan juridique, semblent inutiles ou pour le moins sans propos. Organisée selon les modalités d’une assemblée générale d’association, on assiste au déroulé des points à l’ordre du jour effectué par des « personnes qualifiés » dont la présence physique n’est du qu’à l’obligation.

    Sans les interventions d’ARZF, la messe aurait été dite en moins temps qu’il n’en faut pour le dire.

    Le sous-préfet entame son allocution par les points non résolu dans cette année 2016-2017.
    La garantie d’information au public dans la politique de prévention des risques n’a pas été mise en place, une retouche dans l’organisation est prévue dans le nouveau règlement intérieur.
    Un gros travail de transparence entre l’entreprise et l’état est en cours concernant les approvisionnements et les structures.

    Rapide lecture des changements apportés au règlement intérieur.. Ils concernent principalement le mode organisationnel du CSS : la DREAL s’occupera de l’opérationnel et la préfecture de l’administratif. Adopté.

    BILAN GDH

    Ce bilan annonce les incidents et les actions menés au cours de l’année : sans intérêt !
    Il est urgent d’avoir des détails plus important concernant les installations (vieillissement des cuves, des abords)
    Combien d’exercices de sécurité combinés (personnels et pompiers) ont été réalisés ?
    Un plan d’exercice de mise en sécurité de la population est-il prévu ?
    Les niveaux d’investissement en matière de sécurité sont en chute libre chaque année, faut-il s’en inquiéter ?
    Qu’en est-il des projections d’approvisionnement en essence, en lieu et place du diesel dans les années à venir ?
    Un mot bref du CHSCT mis en place par GDH : Quelle est la culture de la sécurité dans cette entreprise ? Ses plans de formation ?
    Qui en est l’operateur principal ?

    Projet Sealine

    Cet élément à l’odj doit sa place grâce à la pugnacité d’ARZF…
    Ce projet est étudié depuis plus d’un an tant sur le plan technique qu’environnemental et juridique.
    ARZF demande d’être convaincu par les solutions de sécurités apportées aux nouvelles constructions…
    Mis à part quelques réponses basiques (le projet impacte 40 habitations et l’exploitation du lidl, l’exploitant investit 50M € dans ce projet et démantèlera l’actuel), ce projet semble chuchoté plutôt qu’exposé et vouloir une vue d’ensemble de ce projet retourne de l’utopie..
    Pierre Bouldoire demande à la préfecture de prendre en compte les questionnements d’ARZF et d’établir un dialogue concernant l’évolution de BPGDH et les inquiétudes des habitants.