CHANTIER DEPOLLUTION TERRAINS EXXON


Suite à divers signalement de pollution de la part de la population riveraine du chantier de dépollution EXXON MOBIL, ARZF a écrit à Monsieur Le Maire de Frontignan.

Vous trouverez ci-dessous le courrier adressé le 4 Juillet 2017.

 

 

Siège social

4 Rue de Grèce

34110  FRONTIGNAN

 

Monsieur Pierre BOULDOIRE

Mairie de Frontignan

Place de l’Hôtel de ville

34110 – FRONTIGNAN

 

 

 

Frontignan le, 4 juillet 2017

 

 

 

Objet : Information des riverains – Phase Etudes de Dépollution chantier Exxon-Mobil.

 

Monsieur le Maire,

Depuis le début du mois juin 2017, des travaux concernant une nouvelle phase d’études de tests afin de proposer un nouveau process de dépollution précis et définitif, sont en cours sur le chantier d’Exxon-Mobil.

Notre association, est interpellée par les riverains et les habitants du centre-ville, sur l’activité réelle de ce chantier. Ils nous font part, par des témoignages, y compris photographiques, des désagréments et des nuisances occasionnées par les travaux de prospection du sous-sol.

Ce qui nous semble le plus étonnant, c’est que la majorité de nos interlocuteurs se disent très mal ou pas du tout informés sur les raisons de ce chantier et sur ses finalités.

Plus alarmant, certains d’entre eux, se plaignent de fortes odeurs d’hydrocarbures ou d’émanations de produits chimiques dans l’air ambiant, qui imprègnent, suivant la direction du vent, l’intérieur de leurs logements ; alors que d’autres, nous indiquent avoir eu des irritations aux yeux et à la gorge quelques fois accompagnées de maux de tête.

Devant cet état de fait, il nous paraît important de vous alerter sur le nécessaire besoin d’information des riverains indispensable pour appréhender leurs inquiétudes, préciser le calendrier du chantier et ses inconvénients ; mais surtout renseigner sur les garanties obtenues pour réduire les risques durant la phase opérationnelle (prévue d’une durée supérieure à 3 ans).

 

Nous relayons donc cette forte demande de communication qui nous semble légitime d’autant que nous sommes qu’au début des extractions de terre et que les opérations de la dépollution restent à venir.

Par ailleurs, nous avons pris connaissance par la presse des contraintes drastiques et justifiées que vous avez imposées aux responsables techniques des entreprises concernées pour limiter les risques sanitaires y compris lors de la réalisation des forages « piézométriques ».

Nous nous interrogeons aussi sur l’efficacité de l’application de ces contraintes et sur celles des dispositions prises sur le terrain pour les réduire, comme par exemple les consignes de travaux uniquement par vent du nord.

 

Dans l’attente d’une réponse favorable à une demande d’information préventive des populations riveraines, nous vous prions d’agréer, Monsieur Maire, l’expression de nos salutations respectueuses.

 

 

 

Le Président d’ARZF

Gérard CHAPUT

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *