Bulletin d’informations adhérents octobre 2015


Bulletin d’information aux adhérents

Pollutions odorantes sur Frontignan

Frontignan le 6 octobre 2015

 

Cher(e)s adhérent(e)s,

Depuis 2012 date à laquelle nous avions mené une action sur le quartier de La Peyrade, ARZF s’est engagé dans une démarche d’information et de sensibilisation de la pollution atmosphérique et de la gêne olfactive sur Frontignan. Quelques adhérents signalaient alors les odeurs ressenties à l’aide d’un formulaire à Air Languedoc.

Nous espérions une réaction de la part des pouvoirs publics, elle s’est fait attendre, mais aujourd’hui nous y sommes.

Un observatoire des odeurs se met en place sur Frontignan

Une réunion préparatoire orchestrée par la directrice d’AIR Languedoc Roussillon a eu lieu le lundi 28 septembre 2015 à l’hôtel d’agglomération de Thau Agglo en présence des principaux intéressés par ce dispositif.

Étaient présents les représentants :

  • de Thau Agglo,
  • des industries (SETOM, SAIPOL, SCORI, TIMAC AGRO, AUGIBAUD),
  • de la municipalité de Frontignan (Délégué à la prévention des risques et luttes contre les pollutions),
  • de la municipalité de Sète,
  • de la direction du service Technique de Frontignan,
  • d’ARZF (Gérard Chaput et Francis Herrera),

(à noter : l’absence de BP GDH, inacceptable pour arzf !)

Au cours de cette réunion ont été abordés les aspects organisationnels de cet observatoire : fonctionnement pratique, recherche de Nez volontaires, organisation de visites de sites industriels, définition de référents odeurs, signature de la convention…

En introduction, un bilan des signalements reçus sur le site d’AIR LR a été présenté montrant la montée en puissance depuis 2013 des signalements.

  • Objectifs de ce dispositif
  • construire un système de veille, afin de détecter dans les meilleurs délais une recrudescence des nuisances olfactives,
  • (demande d’ARZF d’inclure la gêne occasionnée par les traitements viticoles).
    • bâtir un historique des odeurs et sites émetteurs (utile, notamment, en cas d’arrivée, de départ d’industries potentiellement odorantes, de modification de processus ou d’augmentation de production),
    • permettre aux différents « intervenants » (industriels, associations, administrations, collectivités..) de rester en contact, de faciliter les relations, de mettre en évidence les progrès réalisés.

     

    Mais pour ARZF au bout du compte, notre but est que ce dispositif serve à réduire voir éliminer la gêne odorante.

    • Principe «  enquête odeurs »

    Un panel de riverains (réseau de Nez) fournit directement à AIR LR les observations sur la gêne olfactive ressentie à partir de fiche standard (grille d’observations) qui permet, pour une période donnée (la semaine), de mentionner heure par heure les odeurs ressenties (ou pas) avec un certain nombre de caractéristiques. Pour les personnes n’appartenant pas à ce réseau de Nez, un formulaire de signalement des odeurs sera aussi disponible sur le site Internet d’AIR LR.

    Des visites sur sites industriels seront effectuées avec les Nez bénévoles afin de disposer d’un vocabulaire commun et de mieux identifier les odeurs. Ces observations, complétées par des signalements spontanés de nuisances olfactives par les riverains, permettront un suivi et une meilleure identification des odeurs et de leur origine.

     

    • Calendrier prévisionnel
    • septembre, octobre 2015 : signature de la convention pour les industriels,
    • novembre 2015 : première réunion des Nez volontaires,
      • décembre 2015 : visites de sites pour les Nez,
      • janvier 2016 : démarrage de l’observatoire,
      • fin mars 2016 : premier bilan.

     

    1. Olivier Laurent (municipalité de Frontignan chargé des risques et de la pollution) propose qu’une réunion d’information/sensibilisation de la population sous l’égide d’AIR LR soit organisée afin de recruter les personnes volontaires. ARZF y souscrit et vous tiendra informés. Les comités de quartiers de Frontignan seront aussi sollicités.

     

    Mais d’ores et déjà, nous devons nous mobiliser. Pour ce faire, nous avons besoin d’adhérents habitants dans les quartiers soumis à la gêne odorante pour nous faciliter cette tâche.

    Vous êtes donc concernés.

    Nous Lançons donc un appel à candidature : prenez contact soit en appelant le secrétariat au 06.08.14.88.78 soit par mail  sisco.rra@orange.fr.

     

     

    Au-delà des odeurs, de la gêne olfactive, il y a l’influence sur la qualité de vie au quotidien et la pollution atmosphérique ; conséquences préjudiciables de nature à mettre en danger la santé de chacun. Pour l’association ARZF cette préoccupation a été intégrée depuis sa création, nous continuerons dans cette marche en avant afin de protéger les habitants de Frontignan des effets de la pollution sur notre environnement.

     

     

    Parlez-en autour de vous.

    En vous remerciant toujours pour votre fidélité et votre soutien.

     

    Pour le Conseil d’Administration Le secrétaire

    Francis Herrera

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *